SUBPARTY #2

Déroulement de l'atelier

L'objectif de ce second atelier collaboratif était de peaufiner la connaissance des outils logiciels, des plateformes et des pratiques précédemment découverts pour sous-titrer des vidéos, directement en ligne et/ou sous formats numériques.

Il s'est basé sur un nouveau documentaire de Brian Knappenberger en CC-BY-NC-SA 3.0, The Internet's Own Boy (2014).

Le projet de traduction a été rapidement initié dès la parution du film par Daniel Bourrion, conservateur des bibliothèques responsable de la section Bibliothèque numérique pour la bibliothèque universitaire d’Angers (BUA). Les sous-titres ont été traduits et relus collectivement par une poignée de traducteurs et de relecteurs à distance sur la base d'une transcription anglophone disponible sur différentes plateformes de partage vidéo.

Les Chats Cosmiques ont plus spécifiquement contribué à un recalibrage des sous-titres pour mettre en conformité la version traduite préexistante avec les standards en vigueur (temporalités et qualité du langage, lisibilité et visibilité globales). Daniel Bourrion, Bruno Tréguier et Sylvain Machefert ont sympathiquement accepté d'intégrer le résultat aux différentes versions francophones du film qu'ils avaient efficacement rendues disponibles en ligne.

Fiche technique du film

Titre : The Internet's Own Boy
Année de production : 2014
Durée : 105 minutes
Pays : États-Unis
Style : Documentaire
Réalisateur : Brian Knappenberger
Scénariste : Brian Knappenberger
Interprète : Anonymous

« Ce film raconte l'histoire de Aaron Swartz, programmeur de génie et activiste de l'information. Depuis l'aide qu'il a apportée au développement de RSS, l'un des protocoles à la base d'Internet, à la co-fondation de Reddit, son empreinte est partout sur Internet. Mais c'est le travail révolutionnaire de Swartz autour des questions de justice sociale et d'organisation politique, combiné à son approche sans concession de l'accès à l'information pour tous, qui l'a pris au piège dans un cauchemar juridique de deux années. Cette bataille s'est terminée par son suicide à 26 ans. L'histoire d'Aaron touche une corde sensible chez des personnes même éloignées des communautés online parmi lesquelles il était une célébrité. Ce film est une histoire personnelle à propos de ce que nous perdons lorsque nous restons sourds à la technologie et à ses relations à nos libertés civiles. »
Source : Daniel Bourrion Youtube

« Si vous voulez en savoir plus sur ce génie qu'était Aaron Swartz, voici le fameux film qui lui est consacré "The Internet's Own Boy", sous-titré en français. Réalisé par Brian Knappenberger (Luminant Media), ce film raconte l'histoire de ce développeur hacktiviste qui fut à l'origine du RSS et du Markdown et qui a mené de nombreux combats pour la justice sociale et l'accès à la connaissance pour tous. Un très bel hommage à ne pas manquer. Le film est sous licence Creative Commons et vous pouvez le télécharger ici en MP4 ainsi que les sous-titres ici. Merci à tous ceux (nombreux !) qui m'ont prévenu de l'arrivée de ces sous-titres en Français. Et bravo à ceux qui ont pris le temps de traduire tout ça, je sais quel boulot ça représente !»
Source : Korben

Site du film : takepart.com/internets-own-boy

Ressources employées pour l'atelier

Le film a été mis à disposition des internautes sur The Archive puis The Pirate Bay en version gratuite, mais également proposée en VOD sur différentes plateformes.
• archive.org/details/TheInternetsOwnBoyTheStoryOfAaronSwartz
• thepiratebay.se/torrent/10587172/The_Internet_s_Own_Boy_HD_VOSTFR

Le fichier source des sous-titres anglais a été mis à disposition de la communauté internationale par The Documentary Network via la plateforme de traduction collaborative Amara et signalée sur Youtube dès le 29 juin :
• www.youtube.com/watch?v=vXr-2hwTk58
• www.amara.org/fr/videos/5Mo4oAj1bxOb/info/the-internets-own-boy-the-story-of-aaron-swartz

Les 258 révisions effectuées par les divers contributeurs sont consultables depuis la page de projet de traduction francophone
www.amara.org/fr/videos/5Mo4oAj1bxOb/fr/766962

Etant donnée l'ampleur du projet et sa teneur, la vidéo sous-titrée en français a été largement partagée par les internautes, que ce soit sur des sites d'actus ou spécialisés, sur les plateformes vidéos ou via Twitter. L'ayant partagé sur sa propre chaîne Youtube, Daniel Bourrion s'est félicité du succès immédiat rencontré par le projet, le relais des médias et les commentaires chaleureux qui ont accueilli ce travail collaboratif.

Pour ceux qui voudraient pousser plus loin la découverte des enjeux qui ont entouré ce film, nous recommandons de farfouiller un peu plus sur le sujet, que ce soit les articles ou les commentaires des internautes qui ont accompagné la naissance de ce projet en kickstarter, sa sortie et le projet de traduction envisagé par Le Monde.
Nous n'en dirons pas plus mais c'est assez édifiant.

Page Wikipédia du film : fr.wikipedia.org/wiki/The_Internet%27s_Own_Boy:_The_Story_of_Aaron_Swartz

Le film

Le code d'embarquement pour ceux qui souhaitent l'afficher sur leur page Internet :

Step 1: paste this anywhere in your document:

Step 2: paste this somewhere inside your HTML body, wherever you would like your widgets to appear, with the height, width and options of your choosing:


Hide order subtitles menu item: data-hide-order="true".
Set initial active subtitle language: data-initial-language="en".
Display subtitles by default: data-show-subtitles-default="true".
Display transcript by default: data-show-transcript-default="true".

Les sous-titres

La version .srt : The Internets Own Boy The Story of Aaron Swartz.fr.srt

L'avis d'un⋅e internaute sur Korben

excellente réalisation, et excellent travail de sous-titrage. Merci beaucoup ! le genre de film qui devrait être diffusé dans tous les collèges et lycées de France - laloune.

Notre bilan pour cette seconde contribution à la grande famille des sous-titreurs collaboratifs

Plein de positif
- Le plaisir de contribuer à un projet de traduction qui était réellement d’envergure mondiale et ancré à 100% dans la collaboration libriste !
- Des rencontres online très sympathiques et des échanges fructueux
- Un résultat final à priori satisfaisant : la qualité des versions proposées a été soulignée par les spectateurs tout au long des améliorations et jugée digne d’être partagée par des canaux de diffusion conventionnels.

Points moins positifs
- Le temps nécessaire à la relecture + resynchro + recalibrage des sous-titres existants montre bel et bien que sous-titrer, c’est un métier ;^^ !!

Pistes d’interrogations pour la prochaine Subparty
- Travailler dès le départ sur une version en dur avec logiciel de type Aegisub et non pas sur Amara permettrait-il d’éviter les décalages dans la synchronisation et de limiter les sous-titres trop longs ? Et ne faudrait-il pas en réalité partir d’une version originale non timecodée, la traduire puis essayer de synchroniser la VF directement sur la vidéo (car les modifications à posteriori sont un peu fastidieuses) ?
- Ne faudrait-il pas recommander à l’avance aux traducteurs de se forcer à formuler tous les « nous » en « on » et de reformuler toutes les tournures passives (très anglaises) en tournures actives (plus courtes et plus françaises)

Remerciements

Merci à Bruno Tréguier de nous avoir invités dans cette super aventure qu'on avait envisagée mais pour laquelle on aurait eu un train de retard, et donc merci à Jessica d'avoir créé une passerelle qui nous a super bottés ! Merci à Daniel Bourrion et Sylvain Mâchefer d'avoir si rapidement et si efficacement impulsé un super travail de traduction et de nous avoir accueillis à bras ouverts. Et puis bien sûr, merci aussi à Aaron Swartz, sa famille d'Internet pleure son absence plus que jamais.

Et après ?

Dans l'optique d'un projet secret Aaron Swartz, on espère bien organiser une projection publique quelque part à Brest d'ici la fin de l'année mais chut... nous n'en dirons pas plus !